Un traitement orthodontique ne peut réussir qu’avec l’aide du patient

L’essentiel est d’être et de rester motivé. Néanmoins un certain nombre de précautions sont à prendre pour que le traitement se déroule de façon optimale.

Plus encore que lorsqu’il n’y a pas d’appareil dentaire, l’hygiène devra être rigoureuse durant toute la durée du traitement, en particulier durant le port de l’appareil fixe (les bagues).

En effet, l’appareil dentaire fixé sur les dents a deux effets embêtants :

– d’abord cet appareil, et c’est son rôle, fait bouger les dents, ce qui crée une inflammation toute naturelle due au mouvement des dents ; mais cette inflammation fait gonfler légèrement les gencives, et donc si on n’y prend garde des petites saletés, comme des restes d’aliments, peuvent rester coincés entre la dent et la gencive, pouvant faire gonfler la gencive et même entrainer de petits saignements ; c’est une gingivite.

– ensuite, autour des bagues et des plaquettes, le tartre, la plaque dentaire et des débris d’aliments peuvent facilement rester accrochés sur l’appareil lui-même, et ainsi si elles ne sont pas nettoyées favoriser l’apparition de caries. Avant que les caries ne s’installent, l’accumulation de ces saletés au contact de l’émail des dents provoque l’apparition de taches blanches de décalcification, et ces taches ne peuvent plus s’enlever (comme des taches d’acide sur du marbre)

Il est donc essentiel de se brosser les dents méticuleusement, au minimum après le petit déjeuner et le repas du soir, et si possible après le repas de midi (souvent c’est difficile pour des enfants qui mangent à la cantine et ne rentrent pas entre midi et deux).

Ces brossages ne peuvent pas être remplacés par un chewing-gum, ou un bain de bouche, ou des bonbons à sucer.
Seule la brosse à dents est efficace.
La brosse à dent qui devrait être privilégiée doit être à poils souples, petite tête, et manche flexible ; elle devra être changée une fois par mois ; la brosse à dents électrique peut être utilisée, associée au jet ou non.
Le temps de brossage est lui aussi important ; un brossage vite fait est mal fait ; un brossage efficace prend au moins 2 minutes 30 montre en main.

Des dents tachées bien alignées, ce n’est pas beau.
Des dents cariées bien alignées, ce n’est pas beau.
Pour avoir de belles dents après un traitement d’orthodontie, il est impératif de bien les nettoyer quand l’appareil est collé sur les dents.

L’appareil dentaire collé sur les dents peut se déformer ou se décoller.
Il faudra donc prendre certaines précautions en mangeant :

– éviter de croquer avec les dents de devant dans des aliments durs, tels que légumes crus, pommes, sandwichs, saucisson sec, etc… ; ces aliments devront idéalement être coupés en morceaux, et n’être mâchés doucement que sur les dents du fond de la bouche.
– éviter les aliments collants (chewing-gum, caramel, carambar, malabar, calissons, nougats, bonbons mous, etc…).
Toutes les sucreries à sucer, les glaces, les gâteaux ainsi bien sûr que le chocolat (sans noix entières), restent autorisés.

Ce sera aussi le moment d’arrêter toutes les mauvaise habitudes, telles que :
– sucer le pouce, ou un autre doigt, ou plusieurs, ou pire encore une tétine
– se ronger les ongles, mordiller les « petites peaux » des doigts, mettre les doigts dans la bouche en les mordillant (ou pas)
– mâchonner les crayons, des doudous, les cordons du sweat, etc.

Tout ceci vous sera expliqué lors de la pose de l’appareil par les assistantes du cabinet, et rappelé systématiquement si nécessaire.

  • La ponctualité est un objectif constant dans la gestion du cabinet.
    Le Docteur Dany Siffermann s’efforce de prendre les patients à l’heure de leurs rendez-vous.
    Ceci assure aux patients une prise à l’heure et un temps d’attente minime dans la salle d’attente.
    Pour que cela fonctionne, le Docteur Dany Siffermann demande également à ses patients de respecter la ponctualité de l’heure de leur rendez-vous.
    Il est anormal que d’autres personnes soient obligées d’attendre, alors qu’elles étaient à l’heure, parce qu’un patient arrive avec du retard et exige d’être pris quand même en consultation.

    Les rendez-vous manqués entrainent de fortes perturbations dans le déroulement harmonieux du traitement, soit parce que les activations faites en bouche agissent trop longtemps (et donc les dents « bougent » de trop par rapport à ce qui était envisagé), soit parce que les activations ne sont pas faites régulièrement (et donc les dents ne « bougent » pas)

    Ainsi ces rendez-vous manqués entrainent obligatoirement un allongement de la durée du traitement, et ce d’autant plus qu’en fonction du planning et de l’organisation du cabinet, il ne sera pas possible lors de votre recontact de vous redonner un rendez-vous très rapidement.

  • Le respect des consignes est indispensable à la progression rapide, à la réussite du traitement et à la stabilisation correcte des résultats.

    Chaque incident – décollement d’une ou plusieurs attaches, déformation ou cassure des fils, rendez-vous manqués, etc.– et chaque non-respect des consignes – port irrégulier des élastiques, port irrégulier des appareils amovibles, etc. – entraîne une complication du traitement, une plus grande difficulté à obtenir le résultat attendu et un risque d’augmentation de la durée du traitement.

    En cas de décollement d’une ou plusieurs attaches, il convient de prendre rapidement contact avec le cabinet, afin de juger de l’opportunité ou non de fixer un rendez-vous d’urgence, pour tout remettre en état.
    Des plages horaires spécifiques pour ces rendez-vous d’urgence sont prévues dans le planning, néanmoins il vous faudra accepter l’horaire que l’on pourra vous proposer pour ce type de rendez-vous rapide.

    En fin de traitement, le non-port ou le port irrégulier du ou des appareils de contention induit une réapparition de malpositions dentaires, pouvant nécessiter une reprise du traitement avec les bagues.

  • Après la dépose des bagues, le traitement orthodontique n’est pas terminé pour autant.
    Il faut à présent maintenir les résultats acquis : c’est la phase de contention.
    C’est une phase très importante, puisque d’elle dépend la stabilité à long terme du sourire.

    Les dents, qui ont beaucoup bougé durant le traitement, sont encore mobiles après la dépose des bagues (c’est tout à fait normal). Et elles n’ont de façon naturelle aucune raison de se stabiliser dans la position ou elles se trouvent après dépose. Il faudra donc les y contraindre. C’est le rôle des appareils de contention.

    Ces appareils de contention peuvent être fixes ou mobiles.
    Ces appareils ne sont pas contraignants, puisqu’ils sont portés essentiellement la nuit, et le nombre de nuits par semaine va aller en diminuant au fur et à mesure de la stabilisation. Il n’y a donc pas d’excuses valables pour ne pas les porter, c’est juste une question de volonté, de motivation.
    Cette contention dure au moins une année, pendant laquelle les rendez-vous seront plus espacés que lors du traitement actif.

    Durant cette période le Docteur Dany Siffermann vérifiera également le bon engrènement des dents (c’est l’occlusion) et les bons appuis dentaires lors du fonctionnement de la mandibule dans les mouvements en latéralité (ceux effectués durant la mastication).

    C’est également durant cette période que sera abordé le problème des dents de sagesse.

    Si les appareils de contention sont mal ou pas portés, le bel alignement obtenu avec les bagues ne va pas rester stable, et une ou plusieurs dents risquent de se décaler.